[RP] Achayre Adjutor

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Achayre Adjutor

Message par Invité le Dim 7 Juin - 16:25


Fiche Role-Play


Informations


Nom : Adjutor


Prénom : Achayre


Tranche d'âge : 33 ans


Métier : Avocat


Nation d'origine : Norska


Aptitudes : Alphabétisation / Calcul


Description



Son peuple :

Achayre est originaire du Royaume de Norska, il est né dans un quartier populaire de la Capitale.
Fils d’un boucher modeste, il connut une enfance simple, partagé entre ses études et le travail avec son père. Contraint à une vie indépendante à Irisia, lors de sa formation à l’université. A l’âge de 25 ans il décida de s’installer définitivement dans la région d'Irisia.


Présentation du personnage :

Enfance et éducation :
Achayre est né dans l’arrière boutique de la boucherie de ses parents.
Il sait lire, écrire, compter, dessiner et a reçu une longue formation juridique reconnue.

Aspect physique :
Brun aux yeux marrons, il porte une barbe de quelques semaines et les cheveux bien coiffés.
Achayre mesure 1m77 et pèse 72 kilos, également répartis.

Aspects psychologiques :

Ses qualités : 
+ Serviable.
+ Presque trop calme dans les situations de crise.
+ Esprit d’analyse affûté.

Ses défauts :
- Il peut se montrer manipulateur.
- Il n'est pas très social.
- Il a du mal à respecter l'autorité.

Religion :
Admis en partis contre son grès au sein d’un groupe de moine pour avoir accès aux études supérieures, Achayre garde un souvenir pesant des longues séances de prière monachistes. Il reste néanmoins athé, il est généralement à l’écart lors des célébrations.

Aptitudes :
Alphabétisation : niveau d’étude universitaire.
Calcul : niveau d’étude universitaire

Métier :
Formé à l’université de droit d'Irisia, Achayre exerce le métier d'avocat depuis plusieurs années avec un sérieux intérêt pour la loi. En revanche, il se désintéresse de la vie politique.





Histoire RP



Achayre, jour 1

Une petite foule d’ouvriers s’écoulait lentement sur les pavés de la rue du Crin, faisant raisonner un joyeux brouhaha en cette fin de journée grise et fraiche. Les petites échoppes qui ponctuaient les façades ne désemplissaient pas, tout le monde s’arrêtant pour acheter de quoi diner en famille le soir en cette fin de journée de travail.

Tout ce petit monde ne se doutait pas qu’une singulière aventure débutait à ce même instant dans l’arrière-boutique de la boucherie « Le Crochet ». Lupynn Adjutor, accessoirement boucher de profession et propriétaire de l’établissement, était sur le point de devenir père de son premier enfant. Seulement voilà, l’heure de la sortie des ouvriers, pour un petit commerçant comme lui, cela ne se rate pas.

Son épouse Alynne, hurlant dans la pièce d’à côté, était installé sur une grande table en bois entre le billot et une carcasse de bœuf pendue à un crochet, livrée aux seuls soins de sa cousine et de la voisine. Lupynn restait concentré sur son travail, débitant steaks, saucisses et lard fumé, essayant de servir un maximum de monde avant que la petite frénésie commerciale de fin de journée ne se disperse.

- Vous avez un blessé la derrière, demanda une cliente inquiète de tout ce raffut.
- Non, non, tout va bien madame. Ma femme essaye simplement de mettre notre premier enfant au monde, lui répondit Lupynn.

La cliente se hissa sur la pointe des pieds pour essayer de voir ce qui se passait derrière.

- Et vous n’allez pas voir ?

Lupynn lui colla dans les bras sa commande et tendis la main pour être payé.

- Chacun son boulot ma petite dame. Il faut laisser faire la nature.

Frottant ses doigts les uns contre les autres dans un geste équivoque, il manifesta son impatience.
La cliente posa quelques pièces dans la main du boucher qui, après les avoir compté rapidement, les jeta dans une caisse en fer sous le comptoir taché de sang.

- Suivant ! cria-t-il.

La masse des autres clients poussa naturellement la curieuse vers la sortie et le service repris de plus belle.

Quand la foule se fut enfin dispersée, Lupynn rejoignit les trois femmes dans l’arrière-boutique.
Son épouse tenait dans ses bras un amas de torchon enroulé autour de ce qui devait être son enfant. Il s’approcha.

- Je te présente ton fils, lui dit doucement sa femme en lui tendant l’enfant.

Lupynn prit le petit être dans ses bras et, après l’avoir regardé un instant avec perplexité, le souleva au-dessus de lui avec fierté et s’exclama :

- Tu seras mon fils, tu te nommeras Achayre et la viande sera toute ta vie.

C’est par cette phrase à la fois froide de clairvoyance et pourtant erronée que le petit Achayre Adjutor débuta son existence dans la Capitale du Royaume de Norska.



Achayre, 7ans

Pendant les premières années de sa vie, Achayre avait été choyé par sa mère, partageant son temps entre l’école et la lecture. Sa mère, fervente adepte monachiste, lui demandant de lui faire la lecture de quelques textes sacrés, elle-même ne sachant pas lire.
Son père, qui comprenait bien la nécessité de l’éducation de son fils pour qu’il puisse reprendre plus tard l’affaire familiale avec un minimum de compétences, ne comptait pas pour autant qu’il devienne banquier et rapidement la question de la mise en apprentissage de son fils se posa.

Quand il atteignit l’âge de 7 ans, il devint donc l’apprenti de son père, travaillant à la boucherie chaque fois qu’il n’était pas à l’école. Sa mère ayant réussi à imposer qu’il n’abandonne pas ses études, vu les bons résultats obtenus jusque-là.

Commença alors pour Achayre une vie particulière, ponctuée de viande à débiter, de jarrets à saler et d’intestins à farcir de chair à saucisse. A cet âge, il aurait dut jouer au ballon ou se bagarrer avec d’autre enfants. Au lieu de cela, il passa des journées entières les mains dans la viande.

L’esprit des enfants est un formidable monde plein de mystères et, avec le temps, il réussit à prendre gout à ce genre de tâches, détournant son travail pour y trouver un intérêt ludique… au grand désarroi de son père.



Achayre, 13 ans

Lupynn sorti furieux de sa réserve, un carton sous le bras.

- Achaaaaayre ! hurla-t-il.

La porte en haut de l’escalier qui reliait l’habitation de la famille Adjutor au petit commerce s’ouvrit doucement et une tête chevelue apparue.

- Il y a un problème papa ? questionna-t-il.
- Achayre ! Descend tout de suite ! s’égosillait Lupynn.

L’adolescent descendit les marches énergiquement et se planta au milieu de l’arrière-boutique.

- Que se passe-t-il papa ?
- Ne fait pas l’innocent ! Tu sais très bien ce qui se passe, fulmina le boucher.

Lupynn jeta son colis sur la table qui avait vu naître son unique fils et le déballa, révélant des piles de livres sur le droit.

- C’est quoi ça ? Tu te fiches de moi ?
- Je ne fais que m'instruire papa, c’est tout. Je ne vais pas les garder.
- Et je suis sensé vendre avec un fils qui pense à défendre les innoncents plutôt qu'à reprendre l'activité de son père ? demanda Lupynn en soulevant l’objet du délit.
- Ce ne sont que des livres papa. Et puis c’est amusant. Regarde, il y a des lois amusantes.

Achayre tendit le pavé vers son père pour illustrer ses paroles mais Lupynn lança le livre sur la table et cueilli son fils au visage avec une retentissante gifle.

- C’est dans ton école que l’on t’apprend ce genre d’ânerie ? C’est pour ce genre de chose que je dilapide l’argent de la famille ? s’égosilla-t-il.
- Mais non papa, c’est juste que…

Une autre gifle mit fin à l’explication.

- Je t’ai dit mille fois d’arrêter de plonger la tête dans tes livres. Qui passe ses heures à lire un code loi, plus epais qu'un gigot de boeuf ?

Achayre regardait son père sans savoir quoi lui dire. Cette passion pour la « défense d'innocent » lui était venue au fil des années comme un passe-temps. Amusant dans un premier temps, cela s’était progressivement transformé en une sorte de défi personnel. Réaliser la meilleure défense qui soit, ne pas laisser les coupables s'en sortir. Son père n’avait jamais compris cela, ne voyant qu'une perte d'argent à l'achat de ces livres.

- C’est la dernière fois Achayre ! Tu ne retourneras plus à l’école.

L’annonce tomba comme un couperet. Achayre aimait tellement aller à l’école. Cette punition fut appliquée dans l’instant et ne souffrit d’aucune négociation avec Alynne. A partir de ce jour, Achayre n’eut plus d’autre activité que d’aider son père à la boutique. Ces années furent tristes et pénibles pour l’adolescent qui se soumit sans rébellion à l’autorité de son père.



Achayre, 15 ans

Achayre était sans doute le boucher le plus instruit de la ville… autant dire que l’ennuie l’oppressait chaque jour un peu plus dans le carcan de ce métier qui ne lui convenait pas.

Le travail à la boutique était chaotique, son père ne lui parlait presque plus suite à de nombreuses prises de bec et la santé de sa mère se dégradait de manière inquiétante.
Par une nuit froide de Nivôse, elle attrapa une grave infection pulmonaire qui eut raison de sa constitution fragile et qui failli emporter son père dans le foulée.

La disparition de sa mère et la longue convalescence de son père ne firent qu’entamer un peu plus sa motivation. Seul en boutique, il reprit en secret ses travaux sur la compréhension de la loi, s’attendant à ce que son père le jette à la rue, à juste titre.

Un midi, alors qu’ils étaient à table, Lupynn lui fit une étrange annonce.

- Fils !
- Oui, papa ?
- Je suis au courant pour… enfin pour ce que tu fais à la boutique.

Achayre baissa la tête, l’air coupable.

- C’est vraiment important pour toi toutes ces histoires juridiques ? demanda Lupynn sur un ton triste et affectueux.
- Heu… oui… répondit Achayre plus que surpris par ce revirement.

Lupynn se leva et alla s’appuyer contre le rebord de la fenêtre, tournant le dos à son fils.

- Tu quitteras la maison demain… et tu ne reviendras pas.

Achayre ne protesta même pas, résigné à la fatalité de cette annonce. Il s’y attendait après tout.

Il se leva de sa chaise et se dirigeait vers sa chambre quand Lupynn reprit la parole.

- Tu es attendu à l’Abbaye demain matin à la première heure.
- Qu..quoi ? s’étonna Achayre qui se figea au milieu de la pièce.
- A partir de demain tu seras pris en charge par les moines de l’Abbaye, tu partiras avec eux.
- Des moines ? Mais pourquoi ? Où veux-tu en venir ?
- Tu ne peux plus rester ici Achayre, tes lubies nuisent aux affaires. Tu fais fuir les clients.
- Mais…
- Il n’y a pas de mais, vois cela comme les dernière volontés de ta mère. Elle voulait que tu sois instruit… qu’il en soit ainsi.
- Il n’a jamais été question que je devienne moine ! protesta Achayre.
- Tu les suivras jusqu’à Irisia dans une région plus au sud et tu entreras à l’université en tant que novice en droit. En échange, tu en consacreras tout ton temps libre aux monastère.

Achayre était comme assommé par toutes ces informations.

- L’université de droit… des moines… bafouilla-t-il.
- Quoi ? N’est-ce pas à cela que tu aspirais ? Ne me dis pas que tous ces livres achetés est le reflet d’une maladie mentale ?
- Heu… oui… non… Je m'intéresse effectivement à la justice depuis longtemps. Je suppose que je n’ai pas vraiment mon mot à dire.
- C’est ça ou la rue… Adieu Achayre.

Après ce moment, le père et le fils ne se parlèrent plus et le lendemain, quand Achayre sorti de chez lui avec quelques affaires dans un sac, personne n’était la pour lui dire au revoir.



Achayre, 25 ans

Pendant les 10 années qui suivirent, Achayre fréquenta assidûment l’université d'Irisia et consacra le reste de son temps aux offices religieux.

Fraîchement diplômé, il dut trouver un lieu où exercer. Il décida alors de s’installer définitivement à Irisia et s’établit dans un petit bureau.


Dernière édition par Achayre le Lun 8 Juin - 18:22, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Achayre Adjutor

Message par Invité le Dim 7 Juin - 17:14

Ben perso j'ai jamais vu qqch de si bien élaboré ! Classe net et précis, Hâte de plus parler avec toi,

La famille Backer avec toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum